Accéder au site ViaTrajectoire

L'Orientation:

-Pour les patients dans le domaine Sanitaire en SSR , HAD, USP

-Pour les personnes âgées en EHPAD, EHPA, USLD

-Pour les personnes en situation de handicap vers les ESMS Etablissements médico sociaux pour personnes handicapées

 

Aide au déploiement

Utilisateurs ou équipes de coordination, dans cette rubrique vous trouverez les ressources pour trouver réponse à vos questions et vous aider à utiliser et déployer ViaTrajectoire en toute simplicité !

Les orientations en HAD dans ViaTrajectoire

1/ Hormis quelques pathologies "spécifiques HAD" (par exemple "surveillance de grossesse pathologique", "post-partum pathologique") aucune pathologie en elle-même ne conduit en HAD, par définition polyvalente.

 

2/ L'orientation en HAD est soumise à plusieurs conditions :

  • une HAD couvre le domicile du patient (code postal, commune)
  • la prise en charge nécessite des soins ni trop lourds ("hors HAD": soins trop spécialisés, requérant un plateau technique, etc...) ni trop légers: il faut que la demande corresponde à un des modes de prise en charge en HAD.
  •  l'HAD a coché la ligne de pathologie dans son thésaurus

(le thésaurus type intitialisé lors de l’ouverture d’une HAD dans ViaTrajectoire tient compte de tout ça).

Le système d’orientation est basé sur des attributions de "points" un peu complexes, qu'il n'est pas nécessaire de préciser.

 

Quelques exemples

exemple 1:

  • Pathologie: Cardiologie / Artériopathies chroniques.../ après décompensation ou traitement chirurgical.../ pour prise en charge médicale et rééducation simple/ le patient a une réserve fonctionnelle insuffisante ou a présenté des complications qui n'autorisent qu'une rééducation fonctionnelle d'intensité modérée.
  • Ressources minimales requises: Kiné, Prise en charge sociale


->L'HAD ne s'affiche pas, même si le service a coché la ligne de pathologie dans son thésaurus : les ressources requises ne sont pas suffisantes pour justifier une HAD.

Mais si le patient requiert en plus des  pansements et soins locaux complexes (ressource complémentaire): l'HAD s'affiche (les ressources requises sont alors suffisantes pour justifier une HAD)

 

exemple 2:

  • Pathologie : Cardiologie / Artériopathies chroniques.../ après décompensation ou traitement chirurgical.../ pour prise en charge spécialisée....:

->l'HAD ne s'affiche pas, même si le service a coché la ligne, et quelques soient les ressources ajoutées ou non : la nature des soins est incompatible avec une HAD.

exemple 3:

  • Pathologie : Cardiologie / Artériopathies chroniques..../ Chirurgie des gros troncs abdominaux / pour prise en charge de complications per ou post-opératoires / La densité des soins et le risque de complications ne permettent pas le Retour à Domicile sauf en HAD.
  • Ressources minimales requises: Kine, Ergo, ASoc, IDE la nuit, pansements complexes

->L'HAD s'affiche si le service a coché la ligne.

exemple 4:

  • Pathologies : Dermatologie/ Plaies / Dermabrasions et autres pertes cutanées.../ Dans le cadre d'une pathologie chronique ou de polypathologie/ Pour cicatrisation dirigée et réadaptation globale, pansements quotidiens et longs / La densité des soins et le risque de complications ne permettent pas le RAD sauf en HAD.
  • Ressources minimales requises: Kiné, ASoc, pansements

->L'HAD s'affiche si le service a coché la ligne.

Si la condition patient change:

  • Dermatologie Plaies / Dermabrasions et autres pertes cutanées.../ dans le cadre d'une pathologie chronique ou de polypathologie/ Pour cicatrisation dirigée et réadaptation globale, pansements quotidiens et longs / Le patient est une personne âgée fragile polypathologique....
  • Ressources minimales requises:  Kine, Ergo, ASoc, IDE la nuit, pansements complexes (les mêmes que dans l'exemple 3)

->l'HAD ne s'affiche pas si le service n'a pas coché la ligne dans son thésaurus. Elle s’affiche bien sûr si la ligne est cochée dans le thésaurus, mais cette ligne ne fait pas partie du thésaurus type, il faut que l’HAD l’ait ajoutée à son thésaurus.

 

Fiche imprimable
Orientation HAD VT.pdf
Document Adobe Acrobat [76.4 KB]

Orientation du patient

Orientation médicale : différence entre diagnostic de prise en charge en MCO et motif d’orientation en SSR.


Les questions à se poser :

  • Pourquoi mon patient a-t ‘il besoin d’un séjour en SSR ?
  • Qu’est ce qui justifie qu’il ne puisse rentrer à domicile ou dans son établissement d’hébergement d’origine ?
  • S’agit-il de la nature des soins liés à sa pathologie ? Ou des problèmes davantage liés à sa  situation  correspondant alors plutôt à une orientation pouvant entrer dans le cadre de la famille « fragilités, poly pathologies, symptômes généraux » ?

Une personne entrée en MCO pour une pathologie aigüe résolue devrait théoriquement rentrer à domicile, parfois elle ne le peut pas car isolée socialement ou avec un environnement architectural ne permettant pas ce retour à domicile.


Ainsi une PA isolée ou démente entrée pour décompensation cardiaque rapidement résolutive n’aura pas un motif d’orientation en SSR lié à sa pathologie cardiaque mais bien à sa situation psycho sociale correspondant à son état de fragilité.

L'Admission directe

Pourquoi y-a-t-il une procédure d’admission directe ?
L’admission directe a été créée pour faciliter et tracer les entrées directes réalisées entre service de MCO et de SSR qui fonctionnent en filière interne (le prescripteur est le receveur).
Extrait du manuel prescripteur :
Cette fonction permet de tracer dans ViaTrajectoire les entrées qui ne comportent pas de phase de  recherche  et  qui  se  font  après  entente  directe  (le  prescripteur  étant,  généralement,  le responsable de l’unité destinataire) :

  • Orientations en unités d’hospitalisation de jour;
  • Orientations au sein d’un hôpital local qui possède des lits de court séjour et des lits de SSR;
  • Orientations en SSR gériatriques alors que le patient provient d’une unité de  court séjour gériatrique du même établissement;
  • Entrée directe en SSR ou HAD pour des patients ambulatoires suivis en consultation.


Les enjeux de cette fonction sont les suivants :

  • Tracer  l’exhaustivité  des  admissions  en  SSR  dans  Trajectoire,  sous  une  même forme permettant l’analyse statistique.
  • Sans  alourdir  la  charge  de  travail  liée  aux  procédures  d’admission  décrites  ci-dessus, qui ne posent pas de problème actuellement.
  • Sans dégrader le processus mis en place via Trajectoire depuis avril 2008 pour  les admissions MCO vers SSR « classiques ».


Cette procédure accélérée limite le nombre d’informations obligatoires à remplir et notamment celles sur la dépendance par apport à la demande ViaTrajectoire classique.

 

Des questions ?

Des questions sur l'outil ViaTrajectoire, un besoin d'aide au déploiement ?

 

Contactez-nous:

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :



Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ViaTrajectoireClub